Quand on s’aventure sur le terrain de la VR, la première question est souvent : « quelle caméra choisir ?  »

En fait, tout dépend du projet. Il existe sur le marché un large éventail de solutions qui ne facilite pas la prise de décision. D’autant que l’échelle des prix est vaste : la caméra la moins chère coûte dans les 300 euros, la plus onéreuse dans les 40 000…

Le premier critère à prendre en compte est la définition de l’image. Celle-ci étant circulaire, le regard du spectateur ne se pose que sur une partie d’elle-même. C’est un peu comme si notre regard effectuait un zoom sur l’image. Pour atteindre une qualité convenable, il est donc nécessaire que la caméra filme en 4 K pour que l’image vue par le spectateur soit de qualité juste moyenne.
De plus, la 4K est aujourd’hui le compromis le plus acceptable en terme de diffusion. En effet, regarder une image VR nécessite, le plus souvent, l’utilisation d’un téléphone portable, incorporé dans des casques de visionnage. Pour que cela soit possible, il est souhaitable que la définition ne dépasse pas les 4K, sous peine d’être trop lourde pour être lue sur le téléphone. En général, les vidéos 360 sont donc en 4K compressées en H264.

Partant de là, quel sont les modèles sur le marché qui obéissent à ces exigences ?

Le meilleur rapport qualité-prix est sans doute la Samsung Gear 360. Facile d’utilisation, sa prise en main est rapide. Son design est soigné et agréable pour un petit prix. Elle est vendue autour de 300 euros. Cependant, ne vous attendez pas à des merveilles en terme de qualité d’image. La Samsung Gear filme en 1920×1080, ce qui n’est pas du 4K. Cette caméra est donc très bien si vous voulez, à pas cher, filmer votre quotidien et le partager sur Youtube ou Facebook. Elle est aussi souvent utilisée pour des repérages dans le cadre de projets plus ambitieux, destinés au cinéma ou à la télévision.

Le modèle d’au-dessus est la caméra SP360 de chez Kodak. Cette dernière filme en 4K et permet une définition d’image correcte lors d’un visionnage par casque équipé d’un téléphone. Là aussi, sa prise en main est facile car avec l’achat de la caméra, Kodak fournit un petit soft qui permet d’assembler rapidement les images (stitcher comme on dit en VR). Cependant, attention, pour filmer en 360, il est nécessaire d’acheter non pas une, mais deux caméras. Elles sont raccordées l’une à l’autre par une suspension proposée par Kodak. Le système fonctionne très bien mais le coût d’acquisition est là plu important : il se situe autour de 1000 euros.

Dans la même gamme de prix, (mais moins chère tout de même ) vous pouvez aussi opter pour la caméra Keymission 360 de Nikon. La fiche technique de la KeyMission 360 est plutôt sympa  : vidéo 4K (3840 x 2160 px) sphérique, deux capteurs de 20,1 Mpx chacun pour des photos panoramiques, résistance aux chutes de 2 m, aux températures négatives jusqu’à -10°C, étanchéité à la poussière (IPX8), possibilité de filmer une heure sous l’eau jusqu’à 30 m sans caisson, Wi-Fi, Bluetooth 4.1, NFC, prise en charge de Snapbridge (iOS et Android), le tout dans un cube d’environ 6 cm de côté ne pesant que 198 grammes. Bref, trop bien à priori. Sauf que, son utilisation se relève plutôt compliquée, ses softs sont peu pratiquent et les retours d’expérience des utilisateurs peu favorables.

Autour de 3000 euros, vous pouvez vous intéressez à la Sphericam 2. Elle filme en 4K à 60 i/s. Son look est soigné et elle semble appréciée par ses utilisateurs. Cependant, elle est en vente directement sur le site de cette entreprise américaine. Il n’est donc pas possible de l’essayer, sauf quand elle présentée dans les salons. Pour ce prix, il n’est pas facile de franchir le pas.

Avec 6000 euros, vous pouvez vous laisser tenter par l’Omni de Gopro. C’est un modèle qui assure des images de bonne qualité. Le principe est simple : Gopro a fabriqué un « rig » en assemblant ses célèbres caméras Hero4. Celle-ci sont synchronisées pour l’enregistrement et elles sont proposées avec un logiciel d’assemblage appelé Kolor, plutôt facile de prise en main. L’Omni est capable de filmer en 8K, ce qui permet d’obtenir une bonne qualité d’image. Attention cependant, au final, vos vidéos auront toutes les chances de n’être diffusées qu’en 4K.

La meilleure caméra du marché, la plus professionnelle est la Ozo de Nokia (voir photo en haut de la page). Son design est très soigné, son utilisation très facile car son système de « stitchage » est optimisé. De plus, sur une partie de l’image, la Ozo filme en 3D ce apporte un plus considérable au sentiment d’immersion généré par le 360. Évidemment, toutes ces qualités ont un prix : la Ozo coûte dans les 40 000 euros. Elle s’adresse donc à ds professionnels disposant d’un budget de production. En général, la Ozo est louée pour un prix qui tourne autour de 1700 euros/jour chez PhotoCineRent, le distributeur de la marque en France.

Les productions les plus exigeantes utilisent des « rigs » composés de caméras classiques. Souvent, ils utilisent des appareils photos comme les Alpha7 de Sony ou les GH4 de Panasonic. Ce système permet d’obtenir une image de très bonne qualité mais le « stitchage » est alors très compliqué et nécessite des moyens professionnels.

Enfin, il ne faut pas oublier que tout cela change très vite. Déjà, au salon de Las Vegas, une société chinoise a présenté une caméra, l’insta 360 Pro, qui filme à 8K. Elle pourrait être en vente au premier trimestre 2017 pour le prix de 3000 euros. Ça fait une grosse différence avec la Oso pour une qualité qui pourrait être plus que bien. A voir donc.

Bien entendu, il existe encore d’autres modèles sur le marché, souvent plus confidentiels. Mais, pour résumer, la qualité de la caméra sert votre histoire, et d’une manière plus générale votre propos. Pour filmer pour vous ou pour des institutionnels à petit budget, la Samsung ou la Kodak sont de bons compromis. Pour des films financés, des projets plus lourds, beaucoup se tournent vers la Oso en location, surtout en raison de son « stitchage » facile. Cependant, comme toujours, c’est vous qui faites la qualité du film, pas la caméra !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s